Découverte de la vie Parisienne: La langue de la peur

Pour tout le monde, le français est la langue de l’amour. Mais pour moi, il est devenu la langue de la peur. Quand on déménage dans un pays different, les premiers jours sont remplis d’administration, et des rendez-vous avec la banque, et le bureau d’assurance, le cabinet du médecin…

Lorsqu’on déménage dans un pays différent, vos premières expériences avec la langue ne sont ni des dîners romantiques dans des bistros intimes ni lire les grandes œuvres littéraires de Voltaire. Avant que vous puissiez faire les choses amusantes, vous devez aller à la banque, trouver un appartement, obtenir l’assurance des locataires… et dans mon cas (parce que apparemment je voulais faire les choses difficiles pour moi-même!), créer une micro-entreprise.

Chaque fois une lettre arrivait j’étais rempli de peur parce que je ne savais pas si ce serait une autre taxe à payer, ou une amende, ou une arnaque (parce qu’un micro-entrepreneur en France en reçoit BEAUCOUP) . Au Royaume-Uni je pouvais lire immédiatement une lettre pour découvrir si c’était quelque chose qui me concernait. Mais en France, je dois méticuleusement lire chaque mot pour m’assurer que je n’ai rien manqué et que j’ai compris totalement. Mon cœur bat la chamade à chaque fois! Je suis naturellement enclin à m’inquiéter et la barrière de la langue le rend encore pire.

Heureusement, mes amis français sont là pour me sauver, et pour rendre le français encore plus amusant. Mon ami Maxime (qui m’aide à lire des lettres quand je ne comprends vraiment pas ce qu’ils essaient de communiquer) m’a appris à passer directement au fond de chaque lettre dès que je la reçois. Si je trouve les mots « offre facultative », je peux la rejeter immédiatement sans la peine de traduire le tout. Hooray!

Quand je reçois des choses qui * semblent * réelles mais je ne sais pas s’ils sont légitimes ou non, je visite le forum Facebook de Team Petit Paris pour demander de l’aide. J’ai été impressionné par la gentillesse de tout le monde – et il est souvent réconfortant de savoir que même les francophones sont parfois perdus.

Lentement, je peux changer mon sentiment à propos de la langue française. Chaque fois que je vais à ma soirée à tricoter et que je peux participer à la conversation en français, ou quand je plaisante avec le barista de mon café local, j’ai l’impression que parler français me permet d’avoir une meilleure vie à Paris, au lieu de la langue de peur et lettres d’impôt.

Pour moi, le français sera la langue des possibilités et des opportunités!

 

About the author

Bonjour! I’m Becky, and I’ve been living in Paris since May 2017 – so I’m very new here! Setting up a life and a business in France has been a real eye-opener – from going fabric shopping to opening a bank account, everything is new, exciting, and often unexpected! Hopefully you’ll be able to laugh and cry with me as I take a look at Parisian life, through the eyes of une étrangère.

You can find my Etsy shop here: beckyqueenoffrocks.etsy.com

Come and say ‘salut’ on social media!

Instagram.com/BeckyQoF

Facebook.com/BeckyQoF

Twitter.com/BeckyQoF

 

1 Commentaire

  1. Oh Becky,
    Nous sommes tellement ravis de pouvoir te compter parmi les membres de la communauté ! Et tu te débrouilles à merveille, tu peux être fière de tes progrès en français !

Laisser un commentaire