Comme un air d’été – Nayquach

Dès qu’elle a pu tenir un crayon pour dessiner, des ciseaux pour couper ou une aiguille pour coudre, Annick a su que son métier serait créatif. C’est tellement important pour elle de pouvoir travailler avec ses mains, de voir ce que l’on a en tête devenir réalité. Un dessin c’est bien, mais si on se donne la possibilité de rendre en vrai notre croquis c’est encore mieux ! Même si souvent le résultat n’est pas exactement comme sur le papier, la création a quelque chose de magique.

Du coup, son parcours est assez simple. Elle a obtenu un diplôme en design de Mode (styliste-modéliste), puis elle a travaillé avec une créatrice de mode pendant plusieurs années, où elle a pu développer sa polyvalence, sa technicité et surtout sa créativité débordante en voulant toujours apporter le petit plus qu’il faut pour faire la différence ce qui lui permet aujourd’hui de créer sa marque. Cette idée lui trottait dans la tête depuis un bon bout temps : en février 2015, elle a saisi l’opportunité de se lancer dans cette belle aventure !

En travaillant dans le domaine de la mode, elle a développé sa capacité à sentir l’inspiration et elle est partout : dans les tendances du moment, l’art, la culture, le vintage, la nature et beaucoup dans la rue. Il y a toujours quelque chose qui peut finir par l’inspirer. Quant aux réseaux sociaux, ils sont tellement présents qu’on ne peut pas passer à côté de cette banque inépuisable d’inspiration pour un créatif. Mais comme l’inspiration est dorénavant partout, faut apprendre à canaliser, ne pas s’éparpiller sur trop d’horizons différents ! Sur les réseaux sociaux, c’est une banque inépuisable, pouvoir voir le travail des gens qu’on aurait jamais pu voir sans tout ça est vraiment inspirant pour Annick dans son processus de création. C’est motivant lorsqu’elle tombe sur des créatifs qui font les mêmes produits et elle se dit toujours “tiens, qu’est-ce que je pourrais apporter de plus ?” Elle prend le temps de bien réaliser ses produits, elle a le souci du détail et des finitions, car pour elle, le client doit tenir dans ses mains un produit de qualité, une pièce d’exception!

Pour l’instant, elle s’est fait un petit espace de travail chez elle pour au moins rassembler tout son matériel et ne plus encombrer son salon comme elle avait tendance de le faire. Cela la motive beaucoup plus, d’avoir son petit coin à elle où elle peut bosser tranquille. Elle est assez maniaque du rangement et très méthodique lorsqu’elle travaille c’est primordial pour elle de ne pas être toujours à la recherche de tel outil ou tel laine. Faut y voir un avantage aux petits ateliers, c’est qu’ils sont centralisés !


Au départ, elle avait mis l’accent sur les bijoux textiles, mais avec le temps et quelques remises en questions Annick essaie de proposer plus de créations textiles pour la décoration avec des tissages et broderies. Elle a quand même gardé quelques modèles de bijoux textiles, car elle aime beaucoup pouvoir porter une jolie broderie sur une veste ou de mini tissages aux oreilles. Elle cherche le plus possible à avoir une identité, afin que l’on puisse reconnaître ses créations au premier regard.

Nayquach, c’est un univers très graphique où la couleur est omniprésente.
Elle jongle entre une inspiration qui provient de la culture amérindienne (plutôt ethnique) et celle du courant abstrait géométrique (Piet MONDRIAN entre autres) pour le côté graphique et coloré. Elle adore aussi travailler les couleurs vives en « color bloc ». Cela lui permet de jouer avec les matières pour créer des effets de profondeur. Son premier amour étant le monde du vêtement, c’était essentiel pour elle que le tissu sous toutes ses formes se retrouve en grande partie dans ses créations. Elle aime le relief qu’il apporte lorsqu’elle le brode ou le tisse. Elle voulait aussi apporter une certaine modernité à la broderie qui est revenue dans l’air du temps en créant des motifs graphiques. Tous les objets décoratifs et certains bijoux sont des pièces uniques. Elle veut pouvoir offrir des objets originaux, qu’on ne voit pas sur le marché. Pour elle, faire de l’artisanat est un gage de qualité et d’un certain savoir-faire qu’elle essaie au maximum faire transparaître dans ses créations.

Retrouvez toutes les créations d’Annick sur nayquach.etsy.com.

Et bien sûr, retrouvez-la lors de notre marché de créateurs, Comme un air d’été, du 31 mai au 11 juin !

Laisser un commentaire