Comme un air d’été – My Sen

Depuis qu’elle orchestre les cuivres et les laitons, Alix a des soucis de voisinage.
Dzing, tac, bim ! Musique de sa chambre-atelier de Bagneux, certes, mais au plein volume des chants chorals qu’elle pratiquait enfant. Boum, tadam ! Là, au son des marteaux, des pinces et des grelots, naissent des bijoux forgés avec patience et soin pour oreilles averties. Clic, clic, bam ! Un petit air vietnamien résonne, héritage paternel de My Sen — prononcez [mi’sɛn] — « jolie fleur de lotus » et second prénom d’Alix qui semble tracer la voie vers son sujet de cœur : une nature riche, fantaisiste et troublante, aussi offerte qu’insondable.

Née en 1987 à Longjumeau, Alix Tran se forme, suite à des études d’histoire et d’histoire de l’art, au bijou contemporain à l’école supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg avant de créer sa propre marque en 2015.
My Sen offre une place de choix au travail appliqué de l’oeil et de la main avec des bijoux pensés et réalisés en France, en petites séries. Conception, découpes, emboutissage, mise en volume, martelage, soudures, polissage… sont aux soins d’Alix et la dorure à l’or fin est confiée à un atelier parisien.

Retrouvez toutes les créations d’Akabé sur son site : mysen-paris.fr

Et bien sûr, retrouvez-là lors de notre marché de créateurs, Comme un air d’été, du 31 mai au 11 juin !

Laisser un commentaire